Specifications

Pipe and Tubing

Tuyau et Tube

« Soudé » et/ou « A240″ La tuyau et le tube « soudé » à soudure longitudinale utilise le soudage au plasma haute technologie automatique ou semi-automatique approuvé ASME en configuration de soudage simple ou double. Ce procédé de soudage nous permet de fournir une vaste gamme d’épaisseurs et de diamètre. Le tuyau peut être fourni avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM-A-380 pour maintenir la résistance à la corrosion et prévenir la décoloration de surface par oxydation du fer libre. Le tuyau soudé est communément utilisé si aucun essai mécanique du produit fini n’est requis.

  1. L’épaisseurs de paroi ne peut pas être 12,5% plus mince que l’épaisseur nominale.

ASTM A778 Cette spécification couvre le tuyau soudé en acier inoxydable non recuit conçu pour températures faibles à modérées et milieu corrosif lorsqu’un traitement thermique anticorrosion n’est pas requis. La spécification A778 est la plus appropriée pour le tuyau soudé et diffère seulement par le fait qu’un essai de pliage transversal guidé et un essai de traction transversale sont requis pour chaque lot.

Le tuyau et le tube A778 sont communément utilisés dans les industries papetières, alimentaires et autres, lorsque la résistance à la corrosion est essentielle.

Le tuyau peut être fourni avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM A380 pour prévenir la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre.

ASTM A269 Cette spécification couvre le tube sans soudure et le tube soudé en acier inoxydable austénitique conçu pour températures faibles ou élevées et résistance générale à la corrosion. Tout matériau reçoit un traitement thermique et le laminage de joint est exclu de notre procédé.

Voici les principales procédures de fabrication pour la spécification A269.

  1. Procédé de soudage automatique sans ajout de fil d’apport.
  2. Essai hydrostatique ou essai électrique non destructif pour chaque tube.
  3. Essais de traction, d’écrasement, de rabattement de collerette, de pliage à l’envers et de dureté requis pour chaque lot.
  4. L’épaisseur de paroi ne peut pas être 12,5% plus mince que l’épaisseur nominale.

Le tuyau peut être fourni avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM A380 pour prévenir la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre.

ASTM A312 (ASME SA312) Cette spécification couvre les tuyaux sans soudure et à soudure longitudinale en acier inoxydable, conçus pour températures élevées et résistance générale à la corrosion. Le procédé de fabrication A312 est conçu pour un volume de production élevée et est généralement limité aux diamètres et épaisseurs de paroi Cédule spécifiés aux normes ANSI B36.10 et ANSI B36.19 (Les produits spéciaux peuvent être commandés). Le tuyau A312 peut être livré immédiatement à partir d’un inventaire couvrant jusqu’à16 po. de diamètre. Depuis août 1996, notre inventaire couvre jusqu’à 20 po. de diamètre.

Voici les principales procédures de fabrication pour la spécification A312.

  1. Procédé de soudage automatique sans ajout de fil d’apport.
  2. Recuit de stabilisation après soudage.
  3. Essais de traction, de pliage à l’envers et à l’endroit, et de dureté pour chaque lot.
  4. Essai hydrostatique pour chaque tube.
  5. L’épaisseur de paroi ne peut pas être 12,5% plus mince que l’épaisseur nominale.

Le tuyau peut être fourni avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM A380 pour prévenir la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre.

ASTM A358 (ASME SA358) Cette spécification couvre le tuyau en acier au chrome-nickel austénitique soudé par fusion électrique, conçu pour température élevées et (ou) milieu corrosif. Bien qu’il n’y ait aucune restriction de diamètre, la norme minimale est généralement NPS 8.

Voici les principales procédures de fabrication pour la spécification A358.

  1. Procédé de soudage automatique avec ajout de fil d’apport.
  2. Recuit de stabilisation après soudage.
  3. Analyse du métal de soudure et du métal de base après recuit.
  4. Essais de traction, de pliage à l’envers et à l’endroit, et de dureté pour chaque lot.
  5. Essai hydrostatique pour chaque tube.
  6. L’épaisseur de paroi ne peut pas être 0.010po. plus mince que l’épaisseur nominale.

Le tuyau peut être fourni avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM A380 pour prévenir la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre.

 

ASTM A409 (ASME SA409) Cette spécification couvre le tuyau à soudure longitudinale, à paroi mince, en acier au chrome-nickel austénitique conçu pour températures élevées ou milieu corrosif.

  1. Procédé de soudage automatique avec ou sans ajout de fil d’apport.
  2. Recuit de stabilisation après soudage.
  3. Essais de traction, de pliage à l’envers et à l’endroit, et de dureté pour chaque lot.
  4. Essai hydrostatique ou essai électrique non destructif pour chaque tube.
  5. L’épaisseur de paroi ne peut pas être 0,018 po. plus mince que l’épaisseur nominale.

Raccord « soudé » et/ou « A240″
Le raccord soudé à soudure longitudinale utilise le soudage au plasma haute technologie automatique ou semi-automatique approuvé ASME en configuration de soudage simple. Les raccords sont disponibles dans une vaste gamme de diamètres et d’épaisseurs de parois et ce, pour un grand choix d’alliages soudables résistant à la corrosion. Les coudes soudés peuvent être des coudes à écoulement lisse ou des coudes à onglets. Les tés, les embranchements et les croix sont soudés emboîtés « nozzle-welded ». Les raccords réducteurs sont coniques. Les raccords « soudés » sont disponibles en dimensions ANSI B16.9 ou MSS SP-43, ou aux dimensions spécifiques du client. Des raccords spéciaux peuvent être fabriqué aux dimensions et spécifications requises du client.

Les raccords peuvent être fournis avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Les raccords sont décapés et passivés selon la norme ASTM A380 pour maintenir la résistance à la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre. Le raccord soudé est communément utilisé lorsque la résistance à la corrosion est essentielle.

  1. L’épaisseur de paroi ne peut pas être 12,5% plus mince qu l’épaisseur nominale.

Raccords ASTM A774 Cette spécification couvre les raccords soudés en acier inoxydable non recuit conçus pour températures faibles à modérées et milieu corrosif lorsqu’un traitement thermique anticorrosion n’est pas requis. La spécification A774 est la plus appropriée pour les raccords « soudés ». L’analyse du métal de base peut être retrouvée grâce au certificat de fabrication original. Aucun essai non destructif n’est effectué et le raccord est fabriqué sans recuit.

Les raccords A774 sont communément utilisés dans les industries papetières, alimentaires et autres, lorsque la résistance à la corrosion est essentielle.

Les raccords de dimensions MSS SP-43 peuvent être fournis avec extrémités à angle droit (standard) ou chanfreinées. Une radiographie par échantillonnage ou intégrale peut être appliquée à tous les joints de soudure. Le tuyau est décapé et passivé selon la norme ASTM A380 pour prévenir la corrosion et la décoloration de surface par oxydation du fer libre.

Raccords ASTM A403
Spécification standard pour les raccords de tuyauterie en acier inoxydable austénitique sablé.

Cette spécification couvre deux classes générales, WP et CR, pour les raccords en acier inoxydable austénitique sablé, sans soudure et soudé, couverts par les plus récentes révisions des normes ANSI B16.9, ANSI B16.11, ANSI B16.28, MSS Standard Practice SP-79, MSS Standard Practice SP-43 et MSS SP-95. Les raccords qui diffèrent de ces normes peuvent être fournis selon la norme complémentaire Supplementary Requirement S9.

Les raccords de classe WP sont subdivisés en quatre sous-classes: Classes WP-S, WP-W, WP-WX et WP-WU. Ils sont fabriqués selon les normes ANSI B16.9, B16.11, B16.28 ou MSS Standard Practice SP-79, et il ont des pressions nominales admissible compatibles avec 9.2.

Classe WP-S: raccords fabriqués sans soudure par une méthode de fabrication sans soudure (identifiés par le symbole de classe WP-S);

Classe WP-W raccords contenant des soudures effectuées avec ou sans métal d’apport. Les tuyaux et raccords fabriqués avec métal d’apport ont été radiographiés (identifiés par le symbole de classe WP-W);

Classe WP-WX: raccords contenant des soudures qui ont toutes été testées par ultrasons (identifiés par le symbole de classe WPWU(;

Classe CR: raccords fabriqués selon la norme MSS SP-43 et qui ont des pressions nominales admissibles compatibles avec 9.3. Aucun essai non destructif n’est requis.

Un traitement thermique aux carbures est requis, avec refroidissement rapide pour prévenir toute re-précipitation des carbures.